Un jour, une citation: Sofia Lundberg

J’ai appris le français à l’aide des livres de la bibliothèque et d’un dictionnaire. J’ai commencé par les moins épais et j’ai continué, volume après volume. Tous ces ouvrages merveilleux qui m’ont tant appris sur la vie et le monde. L’Europe, l’Afrique, l’Asie, l’Amérique étaient réunies sur ces étagères. Tous les pays, leurs parfums, leur climat, leur culture. Et leurs habitants. Ils vivaient dans des mondes différents et pourtant, ils étaient semblables. Remplis de peurs, de doutes, de haine et d’amour.Comme nous tous. […] J’aurais pu rester là pour toujours. Ma place était au milieu des livres, c’était parmi eux que j’étais heureuse. Sofia Lundberg  » Un petit carnet rouge », Livre de poche, p.65

(Photo: Bouquinerie, Redu)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s