Un jour, une citation: Philippe Sollers

Je m’installais dans la bibliothèque. Le printemps, de l’autre côté des portes-fenêtres, commençait à pousser dans les branches et l’air. Les livres sont comme le printemps, ils fleurissent en douce juste pour quelqu’un, juste quand il faut. Philippe Sollers « Passion fixe »

(Photo: Libreria Notebook all’Auditorium, Rome)

Une réflexion sur “Un jour, une citation: Philippe Sollers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s