Un jour, une citation: Gustave Flaubert

đŸ‡«đŸ‡· Écrire, oh Ă©crire, c’est s’emparer du monde, de ses prĂ©jugĂ©s, de ses vertus et le rĂ©sumer dans un livre; c’est sentir sa pensĂ©e naĂźtre, grandir, se dresser debout sur son piĂ©destal et y rester toujours. Gustave Flaubert « Un parfum Ă  sentir ou Les baladins Â»

🇼đŸ‡č Scrivere, oh scrivere Ăš impadronirsi del mondo, dei suoi pregiudizi, delle sue virtĂč e riassumerli in un libro. È sentire il proprio pensiero che nasce, cresce, vive, si mette in piedi sul suo piedistallo, e ci resta per sempre. Gustave Flaubert

(Photo: Bouquinerie, Saint-Gilles)

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s