Un jour, une citation: Michel Schneider

Les vrais livres ne sont pas ceux qui furent nécessaires pour leur auteur, mais ceux qui – on peut rêver – le deviendront pour leurs lecteurs. Michel Schneider « Amour suite et fins » Alma éditeur, collection pabloïd, p.249

(Photo : Livre ou verre, Charleroi)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s