Un jour, une citation: Stendhal

🇫🇷 Eh, monsieur, un roman est un miroir qui se promène sur une grande route. TantĂ´t il reflète Ă  vos yeux l’azur des cieux, tantĂ´t la fange des bourbiers de la route. Et l’homme qui porte le miroir dans sa hotte sera par vous accusĂ© d’ĂŞtre immoral! Son miroir montre la fange, et vous accusez le miroir! Accusez bien plutĂ´t le grand chemin oĂą est le bourbier, et plus encore l’inspecteur des routes qui laisse l’eau croupir et le bourbier se former. Stendhal « Le rouge et le noir Â» chap. XIX

🇮🇹 Un romanzo è uno specchio che passa per una via maestra e ora riflette al vostro occhio l’azzurro dei cieli ora il fango dei pantani. E l’uomo che porta lo specchio nella sua gerla sarĂ  da voi accusato di essere immorale! Lo specchio mostra il fango e voi accusate lo specchio! Accusate piuttosto la strada in cui è il pantano, e piĂą ancora l’ispettore stradale che lascia ristagnar l’acqua e il formarsi di pozze. Stendhal « Il rosso e il nero »

(Photo: Galerie Bortier, Bruxelles)

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s