Un jour, une citation: Erri De Luca

đŸ‡«đŸ‡· Celui qui lit ou qui Ă©coute n’est pas un rĂ©cipient vide Ă  remplir, mais un multiplicateur de ce qu’il reçoit. Il ajoute ses propres images, souvenirs, objections. Erri De Luca « Le tour de l’oie » Gallimard, p.108

🇼đŸ‡č Chi legge o ascolta non Ăš un recipiente vuoto da riempire, ma un moltiplicatore di quello che riceve. Aggiunge di suo immagini, ricordi, obiezioni. Erri De Luca « Il giro dell’oca » Feltrinelli

(Photo: Sterling Books, Bruxelles)

Une réflexion sur “Un jour, une citation: Erri De Luca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s