Un jour, une citation: Cristina Caboni

đŸ‡«đŸ‡· Les livres ont beau ĂȘtre formidables, et parfois capables de vous apporter des solutions, ma chĂšre amie, ils ne sont jamais que des Ă©tincelles. Et pour que le feu prenne, il faut du bois… Cristina Caboni « Une vie entre les pages Â» Presses de la CitĂ©, p.37

🇼đŸ‡č Per quanto siano formidabili, e risolutori in certi casi, i libri, mia cara, non sono altro che scintille. Il fuoco perĂČ si accende solo dove c’ù legna… Cristina Caboni « La rilegatrice di storie perdute Â» Garzanti

(Photo: Bouquinerie, Bruxelles)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s