Un jour, une citation: Louis Dubrau

C’est d’ailleurs ce qu’elle attend d’un roman: « qu’il élargisse son champ de vision ». Cité dans la préface de Louis Dubrau* « À la poursuite de Sandra » Éditions Névrosée, Collection Femmes de lettres oubliées, p.9

* Louis Dubrau, de son vrai nom, Louise Scheidt. Née à Bruxelles (1904-1997). Elle choisit d’écrire sous un pseudonyme masculin, parce qu’elle se méfie des jugements subjectifs qu’on porte aux textes écrits par une femme.

(Photo: Bouquinerie, Louvain)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s