Un jour, une citation: Pascal Quignard

J’avais besoin de découverte et j’ai compris que les livres étaient un rempart, une digue, une montagne, une spéculation. Le mot spéculation vient d’ailleurs de là: c’est un phare sur lequel on monte pour pouvoir guetter, pour pouvoir spéculer au-dessus de l’océan. Pascal Quignard (Lire – juin 2017)

(Photo : Librairie Tropismes, Bruxelles)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s