Un jour, une citation: Dacia Maraini

🇼đŸ‡č Leggendo ci si fa soggetto di una storia, di un discorso, di una riflessione, di una fantasia, di un sogno. E l’intensità di questo farsi non ha limiti, non ha cesure. Dacia Maraini « Amata scrittura Â», Rizzoli

đŸ‡«đŸ‡· En lisant, on devient le sujet d’une histoire, d’un discours, d’une réflexion, d’une imagination, d’un rêve. Et l’intensité de ce devenir n’a pas de limites, n’a pas de césures. Dacia Maraini

(Photo: Librairie Gallimard, Paris)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s