Un jour, une citation: Daphné du Maurier

Dans ces pages écornées si souvent feuilletées, je crois respirer les effluves de la terre humide, la senteur forte de la tourbe de la lande…. Daphné du Maurier « Rebecca », livre de poche , p.15

(Photo: Piola Libri, Bruxelles)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s