Victor Hugo et le Bois de la Cambre

Bruxelles, mai 1852.

L’autre dimanche, je me promenais avec quelques amis dans le bois de la Cambre. Nous étions en calèche. Il y avait quelques femmes parées et jolies dans la voiture. C’était par un beau soleil ; les fleurs de mai étincelaient dans l’herbe. L’ombre des feuilles couvrait la terre de toutes sortes de guipures noires. Les femmes causaient et riaient. Au tournant d’une route quelques hommes déguenillés, têtes nues, pieds nus, étaient assis sur un talus. Un d’eux se leva, montra du doigt la calèche, et comme nous passions, je l’entendis qui disait aux autres : Voilà les dieux ; nous, nous sommes en enfer. Victor Hugo « Choses vues » – Souvenirs personnels de Bruxelles et de Jersey III

Victor Hugo et le château de Beersel

Spécimen de l’architecture militaire du Moyen-Age, le château-fort de Beersel, se situe au sud de Bruxelles.

Victor Hugo lui consacra quelques vers qu’il composa lors d’une visite en 1877:

« Il gît là dans le val, le manoir solitaire.
Le moindre bruit s’est tu sous ses mornes arceaux.

Et chaque heure du jour voit tomber une pierre de ses sombres créneaux.

Le corbeau s’est logé dans ses antiques salles.

La chouette y redit sa plainte tous les soirs

Et le brin d’herbe entre les froides dalles de ses vastes couloirs.  »




Un des albums de Bob et Bobette de Willy Vandersteen se déroule au château de Beersel.


Château de Beersel

Lotsestraat, 

1650 Beersel