Un jour, une citation: Colette

j’écris, avec une abondance, une liberté inexplicables. J’écris sur des guéridons boiteux, assise de biais sur des chaises trop hautes, j’écris, un pied chaussé et l’autre nu, mon papier logé entre la plateau du petit déjeuner et mon sac à main ouvert, parmi les brosses, le flacon d’odeurs et le tire-bouchon; j’écris devant la fenêtre qui encadre un fond de cour, ou les plus délicieux jardins, ou des montagnes vaporeuses… Je me sens chez moi, parmi ce désordre de campement, ce n’importe où et ce n’importe comment, et plus légère qu’en mes meubles hantés… Colette « La Vagabonde »

(Photo: Vieille Bourse, Lille)

Un jour, une citation: Éric Genetet

On écrit à un moment de sa vie et le texte ressemble à ce que l’on est, à ce que l’on a compris ou pas de son propre parcours. C’est le même mécanisme pour le lecteur, il reçoit le livre comme un miroir, parfois il a envie de se fondre dedans ». Eric Genetet « Et n’attendre personne » Éditions Héloïse d’Ormesson, p.141

(Photo : Bouquinerie Thomas, Bruxelles)

Un jour, une citation: Joan Didion

🇫🇷 J’écris vraiment pour découvrir ce que je pense, ce que je regarde, ce que je vois et ce que ça veut dire. Ce que je veux et ce qui me fait peur. Joan Didion « L’Année de la pensée magique »

🇮🇹 Scrivo per scoprire cosa penso, cosa sto osservando, cosa vedo e cosa vuol dire tutto questo. Per scoprire cosa voglio e cosa temo. Joan Didion « L’anno del pensiero magico »

Photo: Boekhandel De Slegte, Anvers)

Un jour, une citation: Gustave Flaubert

🇫🇷 Écrire, oh écrire, c’est s’emparer du monde, de ses préjugés, de ses vertus et le résumer dans un livre; c’est sentir sa pensée naître, grandir, se dresser debout sur son piédestal et y rester toujours. Gustave Flaubert « Un parfum à sentir ou Les baladins »

🇮🇹 Scrivere, oh scrivere è impadronirsi del mondo, dei suoi pregiudizi, delle sue virtù e riassumerli in un libro. È sentire il proprio pensiero che nasce, cresce, vive, si mette in piedi sul suo piedistallo, e ci resta per sempre. Gustave Flaubert

(Photo: Bouquinerie, Saint-Gilles)