Un jour, une citation: Éliette Abécassis

La lecture était mon refuge, mon château intérieur, mon rempart contre le monde. Les livres m’ont tout apporté; la passion, l’amitié, la fantaisie, l’aventure. La joie de partager, le temps d’une journée, d’une semaine ou d’un mois, une destinée et de la faire sienne. À travers eux, je me reconstruisais un univers qui n’appartenait qu’à moi. Un monde fantasmatique qui peuplait mon imaginaire, et sans que je ne m’en rende compte, forgeait les arcanes de mon esprit… Éliette Abécassis « Le Palimpseste d’Archimède »

(Photo: Librairie Nijinski, Bruxelles)

Un jour, une citation: Jasper Fforde

🇫🇷 Au fond, la lecture est un processus bien plus créatif et imaginatif que l’écriture: quand le lecteur invoque l’émotion, ou les couleurs du ciel au soleil couchant, le parfum de la brise d’été sur son visage, il mérite autant de considération que l’écrivain… voire plus. Jasper Fforde « Le Puits Des Histoires Perdues »

🇮🇹 In fondo, leggere è un procedimento molto più creativo e fantasioso che scrivere; quando un lettore evoca in sé un’emozione, o i colori del cielo al tramonto, o il profumo di una tiepida brezza estiva sul viso, dovrebbe elogiare se stesso quanto lo scrittore, o forse di più. Jasper Fforde « Il pozzo delle trame perdute »

(Photo: Librairie Nijinski, Bruxelles)

Un jour, une citation: Viktor Lazlo

Très rapidement je me suis rendu compte à quel point la lecture offrait la possibilité de travestir le réel, d’ouvrir le champ des possibles et de ne plus être dans l’instant. C’est une machine à remonter le temps, la lecture, à devenir ce que l’on veut devenir, une machine à rêves. Viktor Lazlo, « Le Soir » du 16 novembre 2019, « La lecture est une machine à rêves », entretien avec Jean-Claude Vantroyen.

(Photo: Cook and Book, Bruxelles)