Un jour, une citation: Daniel Pennac

🇫🇷 En sorte que nos raisons de lire sont aussi étranges que nos raisons de vivre. Et nul n’est mandaté pour nous de comptes sur cette intimité-là. Daniel Pennac « Comme un roman »

🇮🇹 Cosicché le nostre ragioni di leggere sono strane quanto le nostre ragioni di vivere. E nessuno è autorizzato a chiederci conto di questa intimità. Daniel Pennac « Come un romanzo »

(Photo: Château de Beloeil)

Un jour, une citation: Sándor Márai

🇫🇷 Bien sûr, j’ai beaucoup lu. Mais, vois-tu, tu ne peux rien recevoir des livres si, en échange, tu ne leur donnes pas une part de ton âme – il faut, pour cela, concevoir la lecture comme un duel où l’on inflige et subit des blessures, comme un terrain où l’on se bat, où l’on cherche à convaincre ou, au contraire, on se laisse persuader pour mieux s’enrichir et entreprendre une oeuvre constructive … Sándor Márai « Métamorphoses d’un mariage »

🇮🇹 Leggevo molto. Ma, anche riguardo alla lettura, sai com’è…  riesci ad avere davvero qualcosa dai libri solo se sei capace di mettere qualcosa di tuo in ciò che stai  leggendo. Voglio dire, solo se ti accosti alla lettura come a un duello, con lo stato d’animo di chi è disposto a ferire e a essere ferito, a polemizzare, a convincere e a essere convinto, e poi, dopo aver fatto tesoro di quanto hai imparato, lo impiegherai per costruire qualcosa nella vita o nel lavoro … Sándor Márai « La donna giusta »

(Photo: Saint-Gilles)

Un jour, une citation: Alessandro Baricco

🇫🇷 […] lire ce n’est jamais que fixer un point pour ne pas se laisser séduire, et détruire, par la fuite incontrôlable du monde. Alessandro Baricco « Châteaux de la colère »

🇮🇹 […] Altro non è mai, leggere, che fissare un punto per non essere sedotti, e rovinati, dall’ incontrollabile strisciare via del mondo. Alessandro Baricco «Castelli di rabbia »

(Photo: Galerie Bortier, 1000 Bruxelles)

Un jour, une citation: Joan Didion

🇫🇷 Quand les temps sont difficiles, m’avait-on enseigné depuis toute petite, lis, apprends, révise, va aux textes. Savoir, c’est contrôler. Joan Didion « L’année de la pensée magique  »

🇮🇹 Nei momenti difficili, mi era stato insegnato fin dall’infanzia, leggi, impara, datti da fare, rivolgiti alla letteratura. Essere informati significava non perdere il controllo. Joan Didion « L’anno del pensiero magico »

(Photo: Bouquinerie, Saint-Gilles)

Un jour, une citation: Yiyun Li

🇫🇷 Lire, c’est être avec des gens qui, contrairement à ceux qui nous entourent, ne remarquent pas  notre existence. Yiyun Li « Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie » Belfond, 2018

🇮🇹 Per me leggere significa stare con persone che, a differenza di coloro che abbiamo attorno, non si accorgano della nostra esistenza. Yiyun Li « Caro amico dalla mia vita scrivo a te nella tua » NN Editore

(Photo: Pêle-mêle, Chaussée de Waterloo, 566, 1050 Bruxelles)

Un jour, une citation: Marguerite Yourcenar

🇫🇷 Lire, bien lire, c’est si l’on veut traduire, ou si l’on veut recomposer la pensée de l’auteur qu’on lit, et qui, à travers l’œil, passe de la page imprimée à la matière grise du cerveau, absorbée, adaptée, devient pour chacun de nous à la fois la même chose et autre chose. Tout grand livre projette sur chaque lecteur d’autres feux et d’autres ombres. Marguerite Yourcenar « En pèlerin et en étranger »

🇮🇹 Leggere, leggere bene, è – se si vuole – tradurre, o, – se si vuole – ricomporre il pensiero dell’autore che si legge, e che, attraverso l’occhio, passa dalla pagina stampata alla materia grigia del cervello, assorbita, adattata, divenendo per ciascuno di noi contemporaneamente se stessa e un’altra cosa. Marguerite Yourcenar « Pellegrina e straniera »

(Photo: Librairie Flagey, Place Flagey, 1050 Bruxelles)