Un jour, une citation: Ernesto Sabato

🇫🇷 La lecture m’a accompagné jusqu’à ce jour, en transformant ma vie grâce à ces vérités dont seul le grand art peut nous enrichir. Ernesto Sabato « Avant la fin »

🇮🇹 La lettura mi ha accompagnato fino a oggi, trasformando la mia vita grazie a quelle verità che solo l’arte possiede… Ernesto Sabato « Prima della fine »

(Photo: Librairie Tropismes, Bruxelles)

Un jour, une citation: Italo Calvino

🇫🇷 Comme ta maison est le lieu où tu lis, elle peut nous dire la place que les livres occupent dans ta vie, s’il s’agit d’une défense que tu mets en avant pour tenir le monde à distance, d’un rêve dans lequel tu t’enfonces comme dans une drogue, ou si au contraire, il s’agit de ponts que tu jettes vers l’extérieur, vers le monde qui t’intéresse tant, que tu voudrais en dilater et en multiplier les dimensions à travers les livres. Italo Calvino « Si par une nuit d’hiver un voyageur » Folio, p.201

🇮🇹 La tua casa, essendo il luogo in cui tu leggi, può dirci qual è il posto che i libri hanno nella tua vita, se sono una difesa che tu metti avanti per tener lontano il mondo di fuori, un sogno in cui sprofondi come in una droga, oppure se sono dei ponti che getti verso il fuori, verso il mondo che t’interessa tanto da volerne moltiplicare e dilatare le dimensioni attraverso i libri. Italo Calvino « Se una notte d’inverno un viaggiatore »

(Photo: Librebook, Bruxelles)

Un jour, une citation: Émile Zola

🇫🇷 La lecture lui ouvrit des horizons romanesques qu’elle ignorait encore ; elle n’avait aimé qu’avec son sang et ses nerfs, elle se mit à aimer avec sa tête. » Émile Zola « Thérèse Raquin »

🇮🇹 La lettura le aprì orizzonti romanzeschi che ancora ignorava; finora aveva amato soltanto con il sangue e con i nervi; cominciò ad amare con la testa. Emile Zola « Thérèse Raquin »

(Photo: Librairie Tropismes, Bruxelles)

Un jour, une citation : Paul Auster

🇫🇷 La lecture était ma liberté et mon réconfort, ma consolation, mon stimulant favori: lire pour le pur plaisir de lire, pour ce beau calme qui vous entoure quand vous entendez dans votre tête résonner les mots d’un auteur. Paul Auster « Brooklyn Follies »

🇮🇹 La lettura era la mia libertà e il mio confort, la mia consolazione, il mio stimolo preferito… leggere per il piacere di leggere, per questa calma e bellezza che vi circonda quando sentite risuonare nella testa le parole di un autore. Paul Auster « Le Follie di Brooklyn »

(Photo: Bouquinerie, Bruxelles)