Un jour, une citation: Éliette Abécassis

La lecture était mon refuge, mon château intérieur, mon rempart contre le monde. Les livres m’ont tout apporté; la passion, l’amitié, la fantaisie, l’aventure. La joie de partager, le temps d’une journée, d’une semaine ou d’un mois, une destinée et de la faire sienne. À travers eux, je me reconstruisais un univers qui n’appartenait qu’à moi. Un monde fantasmatique qui peuplait mon imaginaire, et sans que je ne m’en rende compte, forgeait les arcanes de mon esprit… Éliette Abécassis « Le Palimpseste d’Archimède »

(Photo: Librairie Nijinski, Bruxelles)

Un jour, une citation: Viktor Lazlo

Très rapidement je me suis rendu compte à quel point la lecture offrait la possibilité de travestir le réel, d’ouvrir le champ des possibles et de ne plus être dans l’instant. C’est une machine à remonter le temps, la lecture, à devenir ce que l’on veut devenir, une machine à rêves. Viktor Lazlo, « Le Soir » du 16 novembre 2019, « La lecture est une machine à rêves », entretien avec Jean-Claude Vantroyen.

(Photo: Cook and Book, Bruxelles)

Un jour, une citation: Italo Calvino

🇫🇷 Chaque fois que je cherche à revivre l’émotion d’une lecture précédente, j’éprouve des impressions nouvelles et inattendues, et je ne retrouve pas celles d’avant. Italo Calvino « Si par une nuit d’hiver un voyageur »

🇮🇹 Ogni volta che cerco di rivivere l’emozione di una lettura precedente, ricavo impressioni diverse e inattese, e non ritrovo quelle di prima. Italo Calvino « Se una notte d’inverno un viaggiatore »

(Photo: Librairie Tropismes, Galeries Royales Saint-Hubert, Galerie des Princes, Bruxelles)

Un jour, une citation: Jorge Luis Borges

🇫🇷 La lecture doit être une des formes du bonheur: voilà pourquoi je conseillerais aux possibles lecteurs […] de lire beaucoup, de ne pas se laisser effrayer par la réputation des auteurs, de rechercher un bonheur personnel, un plaisir personnel. Il n’y a pas d’autre façon de lire. Jorge Luis Borges « Cours de littérature anglaise »

🇮🇹 La lettura deve essere una forma di felicità: quindi io consiglierei ai lettori […] di leggere molto, di non lasciarsi intimorire dalla reputazione degli autori, di continuare a cercare una felicità. Questo è l’unico modo di leggere. Jorge Luis Borges « La biblioteca inglese. Lezioni sulla letteratura »

(Photo: Bouquinerie, Louvain-la-Neuve)