Un jour, une citation: Carlos Ruiz Zafón

🇫🇷 À l’intérieur [de la librairie], je respirai cette odeur magique du papier que, inexplicablement, personne n’a encore réussi à mettre en flacon. Carlos Ruiz Zafón « Le jeu de l’ange »

🇮🇹 Entrai nella libreria e aspirai quel profumo di carta e magia che inspiegabilmente a nessuno era ancora venuto in mente di imbottigliare. Carlos Ruiz Zafón « Il gioco dell’angelo »

(Photo: Het Ivoren Aapje, place du Béguinage, 4, 1000 Bruxelles)

Un jour, une citation: Patrick Modiano

🇫🇷 Oui, cette librairie n’a pas été simplement un refuge mais aussi une étape dans ma vie. J’y restais souvent jusqu’à l’heure de la fermeture. Une chaise était placée près des rayonnages ou plutôt un grand escabeau. Je m’y asseyais pour feuilleter les livres et les albums illustrés. Je me demandais s’il se rendait compte de ma présence. Au bout de quelques jours, sans interrompre sa lecture, il me disait une phrase, toujours la même: Alors, vous trouvez votre bonheur? Patrick Modiano « Dans le café de la jeunesse perdue » Gallimard

🇮🇹 Sì, quella libreria non è stata soltanto un rifugio, ma una tappa della mia vita. Spesso restavo lì fino all’ora di chiusura. C’era una sedia vicino allo scaffale, o piuttosto un altro sgabello. Mi sedevo e sfogliavo i libri e gli album illustrati. Mi chiedevo se si accorgesse della mia presenza. In capo a qualche giorno, senza smettere di leggere, mi diceva una frase, sempre la stessa «Allora, la sta trovando la sua felicità? Patrick Modiano « Nel caffè della gioventù perduta » Einaudi

(Photo: Het Ivoren Aapje, place du Béguinage, 4, 1000 Bruxelles)