Un jour, une citation: Dante Alighieri

🇮🇹 Noi leggiavamo un giorno per diletto

di Lancialotto come amore lo strinse;

soli eravamo e senza alcun sospetto.

Per più fiate li occhi ci sospinse quella lettura, e scolorocci il viso;

ma solo un punto fu quel che vinse

Quando leggemmo il disïato riso

esser basciato da cotanto amante,

questi, che mai da me non fia diviso,

la bocca mi basciò tutto tremante.

Galeotto fu ‘l libro e chi lo scrisse:

quel giorno più non vi leggemmo avante. Dante Alighieri « La divina commedia », Inferno, Canto V, versi 133-138

🇫🇷 Un jour, par plaisir, nous lisions de Lancelot, comment l’amour l’enserra de ses liens; nous étions seuls et sans aucune défiance.

Plusieurs fois cette lecture mut nos regards et décolora notre visage; mais un seul moment nous vainquit.

Quand nous lûmes comment les riantes lèvres désirées furent baisées par un tel amant, celui-ci, qui jamais de moi ne sera séparé,

Tout tremblant me baisa la bouche: Galeotto pour nous fut le livre et qui l’écrivit; ce jour nous ne lûmes pas plus avant. Dante Alighieri « La Divine Comédie », « Enfer »

#25marzo #25mars #dantedì

(Photo: Librairie Tropismes, Bruxelles)

Un jour, une citation Bertolt Brecht

🇫🇷 Le premier regard par la fenêtre au matin

Le vieux livre retrouvé

Des visages enthousiastes

De la neige, le retour des saisons

Le journal

Le chien

La dialectique

Prendre une douche, nager

De la musique ancienne

Des chaussures confortables

Comprendre

De la musique nouvelle

Ecrire, planter

Voyager

Chanter

Etre amical

Bertolt Brecht « Bonheurs »

🇮🇹 Il primo sguardo dalla finestra al mattino

il vecchio libro ritrovato

volti entusiasti

neve, il mutare delle stagioni

il giornale

il cane

la dialettica

fare la doccia, nuotare

musica antica

scarpe comode

capire

musica moderna

scrivere, piantare

viaggiare

cantare

essere gentili.

Bertolt Brecht « Piaceri »

(Photo: Librairie TuliTu, Bruxelles)

Un jour, une citation: Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre

🇫🇷 Lisez donc, mon fils. Les sages qui ont écrit avant nous sont des voyageurs qui nous ont précédés dans les sentiers de l’infortune, qui nous tendent la main, et nous invitent à nous joindre à leur compagnie, lorsque tout nous abandonne. Un bon livre est un bon ami. Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre « Paul et Virginie » p.150

🇮🇹 Leggete dunque, o figlio, I saggi hanno scritto avanti di noi, sono viaggiatori che ci hanno preceduto nei sentieri dell’infortunio; che ci tendono la mano, e ci invitano ad unirsi alla loro compagnia, allorchè tutto ci abbandona: un buon libro è un buon amico. Bernardin de Saint-Pierre « Paola e Virginia »

(Photo: Bouquinerie, Saint-Gilles)

Un jour, une citation: Leonardo Padura Fuentes

🇫🇷 Chaque livre, n’importe lequel, est irremplaçable, chacun a un mot, une phrase, une idée qui attend son lecteur. Leonardo Padura Fuentes « Les brumes du passé »

🇮🇹 Ogni libro, qualunque libro, è insostituibile, ognuno di loro contiene una parola, una frase, un’idea in attesa del suo lettore. Leonardo Padula Fuentes « La nebbia del passato »

(Photo : Librairie Nijinski, Bruxelles)

Un jour, une citation: Erri De Luca

🇫🇷 Je prends le livre ouvert à la pliure, je me remets à son rythme, à la respiration d’un autre qui raconte. Si moi aussi je suis un autre, c’est parce que les livres, plus que les années et les voyages, changent les hommes. Erri de Luca, Trois chevaux

🇮🇹 Prendo il libro fermo alla piega, mi rimetto alla sua andatura,al respiro di un altro che racconta. Se anch’io sono un altro è perchè i libri più degli anni e dei viaggi spostano gli uomini. Erri De Luca « Tre cavalli »

(Photo: Tulitu, Bruxelles)

Un jour, une citation: Carlos Ruiz Zafón

Chaque livre, chaque tome que vous voyez a une âme. L’âme de celui qui l’a écrite, et l’âme de ceux qui l’ont lue, l’ont vécue et en ont rêvé. Carlos Ruiz Zafón « L’ombre du vent »

Ogni libro, ogni volume che vedi possiede un’anima, l’anima di chi lo ha scritto e l’anima di coloro che lo hanno letto, di chi ha vissuto e di chi ha sognato grazie ad esso. Carlos Ruiz Zafón « L’ombra del vento »

(Photo: Librairie Tropismes, Bruxelles)

Un jour, une citation: Victor Hugo

L’éclair de l’immense, quelque chose qui resplendit, et qui est brusquement surhumain, voilà le génie. De certains coups d’aile suprêmes. Vous tenez le livre, vous l’avez sous les yeux, tout à coup il semble que la page se déchire du haut en bas comme le voile du temple. Par ce trou, l’infini apparaît. Une strophe suffit, un vers suffit, un mot suffit. Le sommet est atteint. Tout est dit. Lisez Ugolin, Françoise dans le tourbillon, Achille insultant Agamemnon, Prométhée enchaîné, les Sept chefs devant Thèbes, Hamlet dans le cimetière, Job sur son fumier. Fermez le livre maintenant. Songez. Vous avez vu les étoiles. Victor Hugo « Proses philosophiques  »

(Photo: Tulibris, Bruxelles)