Un jour, une citation: Jorge Luis Borges

🇫🇷 On ne peut pas écrire un livre. Je déclare

Que pour qu’un livre soit, il y faut les levants,

Les nuits, le choc des fers, les plaines et les vents,

Les siècles – et la mer qui joint et qui sépare.

Jorge Luis Borges « Arioste et les Arabes »

🇮🇹 Nessuno può scrivere un libro. Un libro

perché esista davvero, è necessaria

l’aurora col tramonto, secoli, armi,

e il vasto mare che unisce e divide.

Jorge Luis Borges « Ariosto e gli Arabi »

(Photo: Bouquinerie, Lille)

Un jour, une citation: Gustave Flaubert

🇫🇷 Et Emma cherchait à savoir ce que l’on entendait au juste dans la vie par les mots de félicité, de passion et d’ivresse, qui lui avaient paru si beaux dans les livres. Gustave Flaubert « Emma Bovary »

🇮🇹 E Emma cercava di capire che cosa si intendesse in realtà con le parole felicità, passione, ebbrezza, che le erano sembrate così belle nei libri. Gustave Flaubert « Emma Bovary »

(Photo: Bouquinerie, Bruxelles)

Un jour, une citation: Cristina Comencini

🇫🇷 Chaque vrai livre contient un mystère ignoré même de l’auteur. Celui qui lit et celui qui écrit sont liés par le même désir de le découvrir. Ils le font ensemble, sur une chemin commun, où le lecteur a l’impression d’être guidé, alors que l’écrivain ne connait ni la route ni la direction. Cristina Comencini « Matriochka »

🇮🇹 Ogni vero libro contiene un mistero ignorato anche dall’autore. Chi scrive e chi legge sono accomunati dalla stessa passione di svelarlo. Lo fanno insieme, in un cammino comune, in cui al lettore pare di essere portato, mentre lo scrittore non sa la strada né la direzione. Cristina Comencini « Matrioska »

(Photo: Home)

Un jour, une citation: Jeanne Benameur

Après tout, il suffit de bien peu parfois, une couleur sur un tableau, un sourire sur une photographie, un mot dans un livre, et nous voilà atteints dans l’une de nos failles, ramenés loin, loin, là où nous ne savions même plus que nous avions vécu et éprouvé. Et nous sentons se raviver et se réparer peut-être tout à la fois ce qui fut un moment de notre vie. Alors nous nous disons Comme c’est étrange, cette histoire, ou ce paysage, cette musique, sont si loin de ma vie et pourtant c’est aussi mon histoire, ce paysage c’est moi et cette musique, aussi. Jeanne Benameur « Ceux qui partent » Actes Sud, p.37

(Photo: Bancarella, Turin

Un jour, une citation: J.D.Salinger

🇫🇷 Mon rêve, c’est un livre qu’on n’arrive pas à lâcher et quand on l’a fini on voudrait que l’auteur soit un copain, un super-copain et on lui téléphonerait chaque fois qu’on en aurait envie. J. D Salinger « L’Attrape-Cœurs »

🇮🇹 Quelli che mi lasciano proprio senza fiato sono i libri che quando li hai finiti di leggere e tutto quel che segue vorresti che l’autore fosse tuo amico per la pelle e poterlo chiamare al telefono tutte le volte che ti gira. J. D. Salinger « Il Giovane Holden »

(Photo : Tulibris, Bruxelles)