Un jour, une citation: Clémentine Mélois

Je voudrais qu’on m’emporte ailleurs. Très loin d’ici, dans un style bien tourné. Je voudrais qu’on me raconte une histoire. Je voudrais de belles phrases et des baisers enflammés. Je voudrais un feu de cheminée, je voudrais des chaussons fourrés et du suspense, je voudrais de l’aventure, je voudrais du doute, de l’introspection et un vent chargé d’embruns. Du crépuscule et de la mousse humide, de la passion et du mystère, je voudrais des pirates et des dragons, je voudrais un plancher qui craque, une étoffe qui bruisse, je voudrais un drame terrible et un dénouement superbe, je voudrais de l’exaltation, je voudrais des larmes et que tout ça sente l’encre, l’océan, la sueur, le sous-bois et la fumée. Donnez-noi tout de suite un livre, et à la rigueur une biscotte pour grignoter avec. Clémentine Mélois “Dehors, la tempête” Grasset, p.146-147

(Photo : Librairie Tropismes, Bruxelles)

Un jour, une citation Bertolt Brecht

🇫🇷 Le premier regard par la fenêtre au matin

Le vieux livre retrouvé

Des visages enthousiastes

De la neige, le retour des saisons

Le journal

Le chien

La dialectique

Prendre une douche, nager

De la musique ancienne

Des chaussures confortables

Comprendre

De la musique nouvelle

Ecrire, planter

Voyager

Chanter

Etre amical

Bertolt Brecht « Bonheurs »

🇮🇹 Il primo sguardo dalla finestra al mattino

il vecchio libro ritrovato

volti entusiasti

neve, il mutare delle stagioni

il giornale

il cane

la dialettica

fare la doccia, nuotare

musica antica

scarpe comode

capire

musica moderna

scrivere, piantare

viaggiare

cantare

essere gentili.

Bertolt Brecht « Piaceri »

(Photo: Librairie TuliTu, Bruxelles)

Un jour, une citation: Jacques Salomé

Il est des livres

qui vous donnent le sentiment d’être plus intelligents,

il en est d’autres qui vous rendent plus savants,

et d’autres encore qui vous font rêver…

Plus rares sont ceux

qui vous réconcilient avec le meilleur de vous-même,

qui vous rapprochent de cette part de vous que j’appelle le noyau céleste de l’être

ou le cœur du divin qui brille en chacun.

Lire,

c’est entrer dans l’inattendu d’un mot,

l’imprévisible d’un récit, la chaleur d’une phrase

et parfois l’appel d’une voix qui vous rejoint dans l’essentiel

et vous invite à vous respecter,

à aller plus loin… ou plus près… de vous. Jacques Salomé

(Photo: Librairie Gallimard, Paris)

Un jour, une citation: Stephanie Land

En grandissant, je me suis mise à écrire des histoires et rien ne me plaisait tant que de disparaître des heures entières dans un livre comme je l’aurais fait avec de vieux amis. Je préférais les jours de pluie, quand je commençais à lire un nouveau livre dès le matin au café et le finissais tard le soir dans un bar. Stephanie Land « Maid » Éditions Globe, p.30

(Photo: Galerie Bortier, Bruxelles)

Un jour, une citation: Frédérique Deghelt

Il s’est produit quelque chose qui a grandi, qui de livre en livre s’est mis à accaparer mes yeux, mon souvenir et toutes les parties de mon corps. Je me souviens d’avoir été fascinée par le miracle des bons livres qui arrivaient au bon moment de la vie. Ceux qui parfois tombaient des étagères pour venir répondre à des questions que me posait l’existence. J’ai récupéré ainsi la patience à une époque où je serais partie dans l’exaspération, découvert les vertus de l’amour rêvé, abandonné le voyage à d’autres vies, rangé le meurtre au rayon de l’impossible. J’ai tout vécu, j’ai mille ans et je le dois aux livres. Frédérique Deghelt « La grand-mère de Jade » Actes Sud

(Photo: Vieille Bourse, Lille)