Un jour, une citation: Michaël Uras

🇫🇷 Mes yeux avaient la mauvaise habitude de chercher la bibliothèque dans toutes les habitations que je visitais. Les livres, leur disposition, leur état en disaient long sur leurs propriétaires. Michaël Uras « Aux petits mots les grands remèdes »

🇮🇹 I miei occhi avevano la cattiva abitudine di cercare la biblioteca in tutte le abitazioni che visitavo. I libri, la loro disposizione, il loro stato la dicevano lunga sui proprietari. Michaël Uras « Le parole degli altri »

(Photo: Librairie Tropismes, Galeries Royales Seint-Hubert, Galerie des Princes, 11, 1000 Bruxelles)

Un jour, une citation: Italo Calvino

🇫🇷 des livres que depuis longtemps tu as l’intention de lire, des livres que tu as cherchés des années sans les trouver, des livres qui concernent justement un sujet qui t’intéresse en ce moment, des livres que tu veux avoir à ta portée en toute circonstance, des livres que tu pourrais mettre de coté pour les lire peut-être cet été, des livres dont tu as besoin pour les aligner avec d’autres sur un rayonnage, des livres qui t’inspirent une curiosité soudaine frénétique et peu justifiable. Italo Calvino « Si par une nuit d’hiver un voyageur »

🇮🇹 I libri che da tanto tempo hai in programma di leggere, i libri che da anni cercavi senza trovarli, i libri che riguardano qualcosa di cui ti occupi in questo momento, i libri che vuoi avere per tenerli a portata di mano in ogni evenienza, i libri che potresti mettere da parte per leggerli magari quest’estate, i libri che ti mancano per affiancarli ad altri libri nel tuo scaffale, i libri che ti ispirano una curiosità improvvisa, frenetica e non chiaramente giustificabile. Italo Calvino « Se una notte d’inverno un viaggiatore »

(Photo: Bouquinerie, Ixelles)

Un jour, une citation: Pascal Bruckner

Les livres m’ont sauvé du désespoir, de la bêtise, de la lâcheté, de l’ennui. Les grands textes nous hissent au-dessus de nous-mêmes, nous élargissent aux dimensions d’une république de l’esprit. Entrer en eux, c’est comme aborder la haute mer ou décortiquer un mécanisme d’horlogerie extrêmement sophistiqué. Pascal Bruckner « Un bon fils »

(Photo: Se m’ami, rue de Namur, 80, 1000 Bruxelles)