Un jour, une citation: Eloïse Lièvre

Les livres sont des objets du monde. Concrets. Odeur des livres cette antienne, ils sentent le doux ou le duvet ou le grain exactement de leur toucher, le renfermé des séjours encartonnés, les déménagements, leur grand désordre durable, leurs égarements, les hivers caverneux, humides, les feux de bois de la maison d’enfance. Eloïse Lièvre « Notre dernière sauvagerie » Fayard, récit, p.76

(Photo: Librairie Tropismes, Bruxelles)

Un jour, une citation: Sénèque

Ce qui compte, ce n’est pas la quantité de livres, mais leur qualité. Se fixer un programme de lecture est profitable, lire dans tous les sens n’est qu’agréable. Celui qui prétend arriver à destination, qu’il suive une route et pas dix à la fois. Ce serait errer et non avancer. Sénèque « Lettres à Lucillius »

(Photo: Librairie Nijinski, Bruxelles)

Un jour, une citation: Julia Kerninon

Comme des repères, les livres nous mènent à d’autres livres, ils nous font ricocher (…) dans les bibliothèques, dans les librairies, les voir tous côte-à-côte, si nets comme des compartiments dans un columbarium, chacun renfermant une voix, une aria, je ne connais rien de mieux. Je reviens toujours là. C’est tout. Julia Kerninon « Une activité respectable » Éditions La Brune au Rouergue.

(Photo: Bouquinerie, Saint-Gilles)

Un jour, une citation: Chantal Thomas

Les livres fétiches jouent le rôle de révélateurs. Telle une présence amie, ils nous aident à démêler qui nous sommes… et nous soutiennent dans les épisodes clefs de l’existence. Ils nous communiquent l’énergie d’un départ, d’un amour, d’un affrontement. Ils nous confortent dans une révolte, nous aident à traverser la solitude. Chantal Thomas « Café Vivre » – (Chroniques en passant) Seuil, p.184-185

(Photo, Pêle-Mêle, Bruxelles)