Un jour, une citation: Lucie Paye

Quand il a fini, il va vers sa bibliothèque. Il cherche quelques instants parmi les titres puis en sort le recueil qu’il voulait. La nuit s’est installée. Il s’assied dans le fauteuil. Plutôt que d’allumer la lumière, il a placé une bougie sur le rebord de la fenêtre. C’est une chose qu’il aime faire, comme allumer des cierges dans les églises, lorsqu’il était petit, et demander l’impossible. […] Il est plongé dans le noir. Il ouvre le recueil de poèmes. Le halo flottant de la bougie fait danser les lignes… Lucie Paye « Les cœurs inquiets », Gallimard, p.93

(Photo: Het Ivoren Aapje, Bruxelles)

Un jour, une citation: Marguerite Yourcenar

🇫🇷 Fonder des bibliothèques, c’ était encore construire des greniers publics, amasser des réserves contre un hiver de l’esprit qu’à certains signes, malgré moi, je vois venir. Marguerite Yourcenar « Les mémoires d’Hadrien »

🇮🇹 Fondare biblioteche, è come costruire ancora granai pubblici, ammassare riserve contro un inverno dello spirito che da molti indizi, mio malgrado vedo venire. Marguerite Yourcenar « Memorie di Adriano »

(Photo: Librairie Au vieux quartier, rue de La Croix, 30, 5000 Namur)