JACK JAKOLI « La Catabase »

Quatrième de couverture

Elle émerge lentement, aveuglée par un projecteur.

Nue et enchaînée à une table métallique.

Près d’elle, un homme portant un masque de porc installe une caméra. 

Il se retourne vers l’objectif et prononce quelques mots avant de saisir un marteau : « J’ai bien reçu vos paiements. Nous allons pouvoir commencer conformément à vos directives. »

Belgique, été 2006. 

Un promeneur découvre un corps sauvagement mutilé. 

Contraint d’intégrer la section criminelle d’un village tranquille, Matt entame sa première enquête.

Rien ne pouvait le préparer à ce qu’il va découvrir. 

Tiré de faits réels, Jack Jakoli vous invite à prendre part à une terrible descente aux Enfers…

Mon avis

D’abord le titre: « La catabase ». Un mot qui vient du grec ancien. La catabase est un motif récurrent des épopées grecques, traitant de la descente du héros dans le monde souterrain, les Enfers. Il s’agît d’une épreuve qualificative décisive de l’initiation et de la formation du héros épique. Comme Orphée descendant chercher Eurydice aux Enfers…

Voilà pour le titre du roman. Et c’est bien une descente aux enfers que raconte ce roman. Il nous entraîne au tréfonds de la noirceur humaine… Une âme humaine tellement noire et sombre qu’elle est de l’ordre de l’inimaginable.

Un premier chapitre glaçant nous plonge dans un monde terrifiant. Et pourtant on tourne les pages jusqu’à tard dans la nuit et on reprend à l’aube… Et cela jusqu’à cette fin…

Le bandeau du livre ne trompe, il s’agit bien d’un page turner qu’on ne lâche pas.

Note: 4,5/5

Lien: JACK JAKOLI « PUNITION »

Éditions IFS, Collection Phénix noir, 2019, 312p.